Fermer

Léopoldine Fournier

Poste actuel : Directrice de Magasin en formation chez Carrefour

Carrefour, ça représente quoi pour toi ?
Carrefour c’est d’abord l’entreprise qui m’a donné ma chance. A la sortie de l’école, c’est de plus en plus dur de trouver un stage de fin d’étude qui peut potentiellement déboucher sur CDI. Avec Carrefour j’ai signé mon CDI avant même d’être diplômée grâce à mon acceptation dans le Graduate Programme Dirigeant.
Ensuite Carrefour c’est une entreprise gigantesque avec une multitude de métiers différents, d’équipes aux ambiances et façons de travailler différentes et aux milliers de problématiques et challenges à résoudre ! C’est une entreprise à la fois âgée (et donc solide) et moderne, puisqu’en reprenant le mode du « magasin » on essaye toujours de faire mieux et de tester de nouvelles idées.

Quelles étaient tes missions dans ton Graduate ?

J’ai commencé par une première mission au sein de la Direction Innovation, où on était en plein « boostraping » : faire beaucoup avec peu de moyens. J’ai travaillé sur la modélisation du nouveau concept d’Hypermarché, testé à Villiers-en-Bière (magasin que je vous conseille d’aller voir !). Et j’ai créé, grâce à l’aide de multiples acteurs de Carrefour, un nouveau service : les Ateliers Carrefour, proposant des cours sur différents thèmes (cuisine, œnologie, beauté, loisirs créatifs..).
Je suis ensuite partie en Argentine, pendant 6 mois, pour concevoir puis créer un outil permettant d’analyser et projeter les promotions réalisées dans le pays. Une mission hyper challenging car très tournée sur les mathématiques & le pricing, ce que je n’avais pas touché depuis mes cours à l’école !
En revenant en France j’ai travaillé dans un supermarché où j’ai appris le métier de Directeur de Supermarché. Un poste où l’on ne se repose pas une minute, dans un magasin à l’ambiance convivial, avec un quotidien où il faut jongler entre des réflexions très stratégiques (CA, marge et démarque) et d’autres très opérationnelles (management des hommes et de leurs humeurs, mise en rayon lorsqu’on manque de bras…).
Enfin ma dernière mission consiste à m’immerger dans le monde des start-ups, en travaillant au sein de BEYABLE qui est une société spécialisée dans la conversion on-site des sites de e-commerce : ils peuvent « scorer » chaque visiteur d’un site et en fonction de sa probabilité à acheter lui envoyer un message ou une offre personnalisée. Je dois à la fois me former sur le digital et le Big Data, m’inspirer de ce que je vis pour trouver avec ma promotion des applications pour Carrefour, et les aider pour leur diversification. Un travail passionnant, très loin de ce que j’ai pu vivre jusqu’ici !

Comment le Graduate t’a aidé pour la suite de ta carrière ?
Je ne suis pas encore sortie du Graduate puisqu’il me reste une mission, et pas des moindres : un an au sein d’un Hypermarché. Néanmoins le Graduate m’a jusqu’ici permis de développer un panel de compétences ultra diversifiées (management des hommes, analyse pricing et statistique, design thinking, système D..) ainsi que de travailler dans quatre univers ultra différents en deux ans.