Fermer

Ségolène Beyeler

Carrefour, ça représente quoi pour toi ?
Qui dit Carrefour, à mon sens, dit LE distributeur Français présent partout où le client en aurait besoin, et sous toutes les coutures : hypermarché, supermarché, proximité de convenance ou de quartier, en ligne par drive ou livraison, en France et à l’étranger… Pour moi, c’est une enseigne-marque forte, qui représente un repère incontestable pour le client. C’est aussi un groupe qui sait prendre le risque d’innover, de tester, malgré les freins liés à sa grande taille.

Quelles ont été tes missions durant ton graduate ?
Ma mission principale en cette première année de graduate, à la Marchandise, est de développer le textile dans les formats de proximité. En particulier, je travaille sur le déploiement d’un nouveau rayon textile (vêtements et sous-vêtements pour la famille) pour l’enseigne Contact.
Je me déplace souvent en magasin pour mieux comprendre les attentes des responsables de magasin et des clients. Mes analyses me permettent de mettre en place des améliorations au concept. Je travaille donc sur l’assortiment, le merchandising, la communication avec les magasins et les clients. Je cherche à rendre le rayon le plus attractif possible pour le client, tout en assurant une gestion clé-en-main pour les magasins !

Comment le graduate t’a aidé ou t’aidera pour la suite de ta carrière ?
Dès le début de ma première mission, j’ai eu besoin de maitriser un large panel d’outils et de notions techniques (notamment liés aux systèmes informatiques), mais aussi, de veiller à garder une vue globale sur mon projet pour le faire avancer. Le graduate nous permet vraiment d’apprendre à agir au niveau opérationnel et stratégique de manière simultanée, ce qui est selon essentiel pour évoluer dans nos carrières.