Fermer

Emmanuel Malkor

Lorsque j’ai rejoins le graduate programme digital en Septembre 2016, j’avais pour motivation principale de contribuer activement à la transformation digitale de l’entreprise et d’être aux premières loges des mutations que rencontre le secteur de la distribution qui présentait alors les prémisses d’un bouleversement des modes opératoires sectorielles classiques.
Mon histoire dans le graduate programme digital commence au sein de l’équipe « Connaissance Clients » dans la direction marketing pour une mission de 7 mois en tant que chef de projets « data clients ». L’objet de cette mission était de définir comment faire des données Carrefour, un outil de différenciation et de création de valeur pour nos clients.
Afin de répondre à cet objectif, j’ai réalisé une feuille de route proposant une méthodologie disruptive au modèle d’organisation classique de l’entreprise pour identifier des données à forte valeur ajoutée à intégrer dans nos bases avec une approche orientée clients. La finalité étant de faire usage du socle Big Data de Carrefour pour optimiser nos actions et communications marketing, ainsi que créer de nouveaux services en magasins sur nos sites internet et nos applications mobiles.
Pour construire cette feuille de route il a fallu embarquer plusieurs collaborateurs de l’entreprise et c’est là que la force du réseau du graduate programme prend toute son importance lorsqu’il s’agit de trouver les personnalités pertinentes pour les projets que l’on porte. Au cours de cette mission j’ai également contribué à d’autres projets tels que la mise en place d’un référentiel d’accès aux données clients omnicanal ou d’une diffusion de la culture data au travers d’ateliers de « design thinking ».
Cela m’a permis de rencontrer et travailler avec un grand nombre d’acteurs de la data et du marketing au niveau transverse de l’entreprise étoffant ainsi mon réseau interne.
Durant le programme il est prévu des rencontres fréquentes avec le directeur e-commerce data clients pour partager l’avancement des projets de chacun. Cela offre l’opportunité de se faire « challenger » par le top management et de confronter son approche ce qui permet de s’assurer de la cohérence des initiatives avec la vision de la direction.
En Avril 2016, j’ai rejoins la direction E-Commerce de Carrefour Chine à Shanghai sur un poste de Data Analysis Project Manager. J’étais en charge du développement de l’activité Data afin d’offrir une vision claire et statistique de l’activité e-commerce et des comportements clients.
Pour se faire, j’ai piloté un projet d’implémentation d’une solution de marquage de nos applications web et mobiles en menant au préalable la définition des indicateurs clés pour les différentes activités auprès de la direction et des équipes opérationnelles.
Au sein d’une équipe exclusivement chinoise, tant au niveau du management que des équipes opérationnelles, j’ai eu l’expérience d’une complète immersion où il était nécessaire de s’adapter au niveau des méthodes de travail et de communication. Par ailleurs, les attentes locales quant à ma contribution était élevée ce qui m’a permis de développer un pan de l’activité qui n’avait ni les ressources ni les compétences pour se construire. Cette mission m’a ouvert les yeux sur un marché totalement différent où les fondamentaux du E-Commerce français sont totalement obsolètes. Cependant, la culture d’entreprise Carrefour dépasse les frontières ce qui permet de saisir la dimension internationale du groupe.
Pour ma dernière mission dans le programme, j’ai rejoins la direction Data de Carrefour France sur un poste de Data Steward. Les grandes lignes de cette fonction tournent autour de la gouvernance, la qualité et la politique des données de l’entreprise pour y apporter la contribution et l’expertise de la direction data. Actuellement je suis en charge d’accompagner les initiatives de l’entreprise autour des impacts d’une nouvelle réglementation européenne sur les données personnelles qui va entrainer des évolutions sur nos usages des données et notre système d’information. Je travaille également sur des sujets de monétisation des données et d’Open Data par le biais d’API (Applications Programing Interface). Cette mission est un vrai défi car la direction data a été crée en Janvier 2016 au sein d’une entreprise qui génère et traite des données depuis 1960. Il y a un réel effort de légitimité à obtenir au sein de l’organisation et cela passe par une diffusion de la culture de la donnée pour la performance qui est un vrai sujet de transformation digitale.
Au terme de cette mission, il me restera une expérience de 3 mois en startup qui sonnera le glas de mon cursus dans le graduate programme digital.
Pour conclure, j’ai appris lors de mon expérience chinoise que Carrefour signifie « la maison du bonheur » en mandarin. En ce qui me concerne j’y ai trouvé une maison d’épanouissement professionnel à travers ce programme riche et passionnant. L’opportunité de participer activement à la transformation d’une entreprise de l’envergure de Carrefour en pleine turbulence digitale est unique et cela fondera sans nul doute des bases solides pour l’ensemble de ma carrière.