Fermer

Clémentine Quillet

Carrefour, ça représente quoi pour toi ?
Mon quotidien professionnel ! C’est une belle entreprise du secteur de la grande distribution, riche de projets et d’actualités très intéressantes, un ensemble foisonnant de métiers et de domaines très divers. C’est aussi une entreprise qui porte attention à la formation de ses collaborateurs, valorise la mobilité, et où beaucoup de gens ont un attachement très fort pour le groupe, notamment grâce à cette mobilité, qui permet des parcours riches.

Quelles ont été tes missions durant ton graduate ?
J’ai passé ma première année à la direction marchandises Culture (Livres, Musique, Vidéo, Jeux Vidéo), notamment sur la réécriture du concept en hyper, l’adaptation du rayon aux enjeux des marchés (physique en berne) et l’accompagnement de l’essor des produits digitaux (Nolim). Puis j’ai effectué six mois à Taïwan au département du Pricing, sur des sujets de reporting et de politiques prix plus « serrées » dans un contexte hyper concurrentiel. Le retour en France a presque été aussi dépaysant que Taïwan, puisqu’il s’agissait de mes six premiers mois en magasin, en supermarché (Market) comme stagiaire directeur. Je suis détachée depuis octobre 2016 dans la start-up I Wheel Share, où je travaille sur un projet e-commerce et sur l’acquisition de trafic mobile.

Comment le graduate t’a aidée ou t’aidera pour la suite de ta carrière ?

L’avantage majeur du graduate est de connaître très vite et de façon transverse les enjeux de plusieurs métiers et départements de Carrefour, et de la grande distribution, à la fois côté fonctions supports (achats, concept, services, digital) et en magasin (connaissance des formats, fonctions en magasin, rythmes, contraintes). Le fait d’être en « promotion » permet d’aller plus vite par rapport à un nouvel arrivant qui devrait se construire un réseau interne en partant de zéro. Sur un plan plus personnel, la confrontation des différentes missions m’a amenée à les remettre en perspective très rapidement, à en tirer des leçons et axes de progression. Le graduate m’a notamment permis de progresser en esprit pratique et prise de décision. Enfin j’ai vraiment apprécié de travailler avec différents managers (quatre depuis le début).